Commentaires sur la coutume de Normandie par MM. Bérault, Godefroy et d'Aviron, II, nouvelle édition, Rouen, 1776, Bibliothèque universitaire du Tertiaire (Rouen, Faculté de droit), cote BB.4.35 [59,0 Mo]

Jacques Godefroy, sieur de la Commune, est originaire de Carentan (Manche). Avocat en cette vicomté, il donne en 1626 un commentaire article par article de la coutume rédigée en deux volumes, dont un manuscrit est conservé à la Bibliothèque municipale de Rouen. Godefroy étant décédé en 1624, l'ouvrage fut publié par les offices de son neveu et dédié à A. Faucon de Ris, premier président au Parlement de Normandie. Il fut ensuite publié avec les commentaires de MM. Bérault et d'Aviron en 1684 et 1687 (ref.: V. Lemonnier-Lesage, "Godefroy Jacques", dans Dictionnaire historique des juristes français (XIIe - XXe siècle), dir. P. Arabeyre, J.-L. Halpérin et J. Krynen, Paris, PUF, 2007, p. 377-378).

Josias Bérault naquit à Laigle en 1563. Issu d'une famille calviniste, il abandonne la foi protestante et semble initialement se destiner aux ordres avant de devenir avocat au Parlement, à l'instar de son frère, Christophe. En 1606, il est pourvu d'un office de conseiller des Eaux et forêts en la Table de marbre. Il décède en 1633 à Saint-Sulpice (Orne). J. Bérault fut l'un des premiers commentateurs de la coutume rédigée en 1583 (ref.: V. Lemonnier-Lesage, "Bérault Josias", dans Dictionnaire historique des juristes français (XIIe - XXe siècle), dir. P. Arabeyre, J.-L. Halpérin et J. Krynen, Paris, PUF, 2007, p. 68).

Jacques Le Bathelier, sieur d'Aviron, est natif d'Evreux et décède vers 1590. Avocat au présidial de cette ville, il donne un bref commentaire de chaque article de la coutume imprimé en 1599 par Cl. Groulard, alors premier président du Parlement de Normandie. Ces commentaires sont joints à ceux de Godefroy en 1584 et seront de nombreuses fois réédités (ref.: V. Lemonnier-Lesage, "Le Bathelier Jacques, sieur d'Aviron", dans Dictionnaire historique des juristes français (XIIe - XXe siècle), dir. P. Arabeyre, J.-L. Halpérin et J. Krynen, Paris, PUF, 2007, p. 474).

Livre Complet: